SANFORD MEISNER

Sanford Meisner est un acteur et professeur de théâtre américain qui a développé une méthode d'interprétation aujourd'hui connue sous le nom de "technique Meisner". Il aura été, avec Lee Strasberg et Stella Adler, l'un des professeurs les plus importants du XXe siècle en matière de technique de jeu d'acteur, après Constantin Stanislavski.

Sanford Meisner décide de tracer sa propre route après l’explosion du "Groupe Studio" dont il était membre avec Lee Strasberg et Stella Adler. Il considérait que les techniques de
l’Actors Studio, enseignées par Lee Strasberg, ne convenaient pas aux acteurs qui étaient déjà très introvertis par nature et qu’ils avaient besoin d'exercices leur permettant d’être moins en contrôle, moins sur eux-mêmes. Lee Strasberg poussait à l’extrême les techniques de remémoration sensorielles et émotionnelles basées sur les premiers travaux de Constantin Stanislavski, que ce dernier avait lui-même abandonné à la fin de ses recherches, jugeant ces exercices dangereux et pouvant conduire les acteurs à l’hystérie. Ainsi, à l'école Neighborhood Playhouse à New York, Sanford Meisner développa de nombreux exercices prenant en compte l’évolution des travaux de Stanislavski et s’inspirant de concepts de psychologie, destinés à augmenter la capacité de l'acteur à être authentique et relié à son partenaire.


gettyimages-535525717-1024x1024.jpg

Sanford Meisner, ayant pratiqué le piano, considérait qu’à la manière d’un pianiste, l’acteur, avant de jouer, devait faire ses gammes pour affiner sa dextérité. Il a ainsi construit sa méthode comme un ensemble de gammes afin de faire travailler l’acteur sur tous les aspects nécessaires pour qu’il puisse "vivre pour de vrai dans des circonstances imaginaires". 

Stage Meisner et Chekhov Studio Azot

​​LA TECHNIQUE MEISNER

 

Le but de la technique Meisner est de "sortir le comédien de son mental", de manière à ce qu’il réagisse instinctivement à son environnement.

 

La majorité de ces exercices prennent appuis sur son principe de base, la "répétition mécanique", qui consiste à répéter mécaniquement les observations sur le comportement de son partenaire de jeu. Cet exercice est inspiré de « l’écoute active », concept issue de la psychologie à la base de plusieurs méthodes de psychothérapie (Gestalt-thérapie, etc…).

L’ensemble de ces exercices forme une méthode complète de jeu d’acteur qui aborde tous les aspects de l’art dramatique. Elle permet entre autre à l’acteur de ne plus être focalisé sur le texte pour laisser place au comportement et aux émotions qui sont "en dessous".

 

L'apprentissage de cette technique demande une réelle volonté des acteurs. Tous ces exercices invitent à un important travail sur les mécanismes de défense qui nous font éviter ce qui se passe dans le moment présent. En effet, quand les acteurs ressentent chez eux-mêmes ou chez leur partenaire des émotions, des impulsions ou une certaine dynamique qu’ils n’ont pas appris à gérer, suite à une impossibilité dans leur expérience personnelle à la gérer, ils entrent dans un mécanisme de défense (attaque, fuite, sidération). Une grande partie de la formation consiste ainsi à ôter ces mécanismes afin de permettre à l’acteur de lâcher prise et de s’autoriser à exprimer ses émotions et ses impulsions sans se juger.

kisspng-daniel036-instagram-behance-el-camaron-loco-inc-aurora-co-5b24dfe38088c5.242391761
kisspng-paper-black-and-white-logo-pattern-youtube-play-button-5a771b86644a00.723691131517
kisspng-white-house-johns-hopkins-university-website-servi-images-facebook-f-logo-png-tran

SOYEZ AU COURANT DE NOS ACTUALITES

Merci pour votre envoi !